{:en}

romania

 

Romania is one of the large countries of Europe (the size of the United Kingdom or roughly half of France), with a population of approx. 19 million inhabitants. Along with the Romanians, Hungarians, Germans, Serbs, Turks and other minorities also live in the country. Most of them are of Greek-Orthodox religion, but there are also many Catholics, Protestants, Evangelical, Muslims and others. Often compared to a “Latin island in a Slav sea”, Romania features a unique familiar feeling in Eastern Europe: its language of a Latin origin, the Latin alphabet (quite rare in this part of Europe) and moreover the Latin temperament and friendliness of its people – all make of Romania a place where most visitor feel very comfortable. There are many tourist attractions in Romania: some are unique in the world, as the enchanting monasteries of Bucovina with their churches entirely covered with 16th century frescoes on the outside walls, appearing among hills and woods as an illustrated Bible open on all the pages. So is the Danube Delta, the largest natural reserve in Europe, a paradise for fishermen and birdwatchers – 430,000 hectares (approx 1,060,000 acres) of wild land with just a few fishermen villages and only waterways (no roads, no cars). Unique is also Transylvania – “the Land across the woods” (also known as Siebenbürgen in German), a vast province of Romania with its lovely medieval towns and fortresses at the foothill of the Carpathians, rich with precious Saxon heritage treasures. Romania is probably also the last place in Europe where you can still see unspoiled countryside, with the traditional rural civilisation still alive. Discover the northern provinces of Maramures (in northern Transylvania) or else Bucovina (in northern Moldavia), with their old handicrafts, friendly people fiercely dressed in their folk costumes, horse or oxen-drawn carriages (horse-drawn sleighs in winter), with colourful villages where time seems to have stood still. You can be sure of forgetting all the stresses and strains of the western world. If you are a Dracula fan, you wouldn’t want to miss Dracula’s Castle in Bran, the Borgo Pass or his birthplace in the medieval “Upper Town” of Sighisoara – they’re all in Transylvania. But Romania is much more than this: just think of the Black Sea coast, the wild and picturesque Carpathian Mountains where one goes hiking or skiing, the cultural, historical, architectural or archaeological tours of the country, but also the wine-tasting tours of Romania. Many guests also come to Romania for health purposes: a huge richness of mineral and thermal springs spread across the country, associated with many other natural factors, have made this land very famous for its spas and treatments. If your job just takes you to Bucharest for a few days, you will certainly enjoy the tree-lined boulevards, the delightful parks, the monumental city dating from the end of the 19th century – early 20th century, when Bucharest got the surname of “Paris of the East” or “Little Paris”. You should take advantage of being there to attend an evening performance at the Opera, a symphonic orchestra concert or a savoury play at the Yiddish Theatre (the oldest in Europe).

{:}{:fr}

La Roumanie est l’un des pays les plus grands d’Europe (une superficie comparable à celle du Royaume-Uni, soit la moitié de celle de la France approximativement), regroupant 19 millions d’habitants. En plus des Roumains; des Hongrois, des Allemands, des Serbes, des Turcs ainsi que plusieurs autres minorités vivent au sein de ce pays. La majorité de la population est de confession orthodoxe, mais il y a également beaucoup de catholiques, de protestants, d’évangélistes et d’autres confessions représentées en Roumanie ! Souvent comparée à une “île latine perdue au milieu d’un océan slave”, la Roumanie présente de nombreux caractères uniques en Europe de l’est : une langue d’origine latine, l’alphabet latin (ce qui est plutôt rare dans cette région de l’Europe) et l’amicalité de son peuple, issue de la tradition latine. Tout ceci fait de la Roumanie un endroit où la plupart des touristes se sentent à leur place. Il y a beaucoup d’attractions touristiques en Roumanie, parfois uniques au monde : les ravissants monastères de Bucovina avec leurs églises recouvertes de fresques du XVI ème siècle sur les murs extérieurs qui se dressent au milieu des collines et des bois environnants. Et que dire du delta du Danube, la plus grande réserve naturelle en Europe. Un paradis de 430 000 hectares pour pêcheurs et ornithologues, où seuls se dressent quelques villages de pêcheurs au milieu de toute cette nature à l’état sauvage, et où les seuls moyens de se déplacer reste le bateau et…la marche ! (pas de routes, donc pas de voitures !) La Transylvanie est tout aussi unique et surprenante : une vaste région, caractérisée par ses traditionnelles villes et forteresses médiévales, situées au pied des Carpathes, fortes de leur précieux héritage saxon. La Roumanie est probablement le dernier endroit en Europe où l’on peut toujours découvrir des paysages vierges, révélant une activité rurale traditionnelle. Partez à la rencontre des provinces du nord de Maramures (au nord de la Transylvanie) ou alors Bucovina ( au nord de la Moldavie), leur artisanat traditionnel, leurs habitants fièrement parés de leur costume folklorique , leurs charrettes tirées par des chevaux et des boeufs, ainsi que leurs villages colorés où le temps semblent s’être arrêté. Vous pouvez être sur que vous allez oublier tout le stress et toutes les préoccupations chers à l’Europe de l’ouest. Si vous êtes un fan de Dracula, vous ne voudriez pas manquer de visiter son château à Bran, le col de Borgo ou son lieu de naissance dans le centre historique de Sighisoara : ils sont tous en Transylvanie, la terre de Dracula ! Mais la Roumanie, c’est aussi bien plus que ça : les côtes de la Mer Noire, les montagnes sauvages des Carpathes où l’on peut skier ou se promener, les circuits historiques et culturels du pays et mais aussi les routes des vins de Roumanie. Beaucoup de touristes viennent en Roumanie pour soigner leur santé : de nombreuses sources thermales et minérales jaillissent partout dans le pays, qui, associées à plein d’autres facteurs naturels, ont fait connaître ces terres à travers spa et thalassothérapie. Si votre travail vous amène pour quelques jours à Bucarest, vous ne manquerez pas les immenses boulevards à trois voies, les magnifiques parcs, le quartier historique, datant du début du XXième siècle, à l’époque où Bucarest était encore surnommée “le Paris de l’Est” ou “petit Paris”. Vous pourrez profiter de cette occasion pour essayer d’obtenir une place pour l’Opéra, pour un concert de l’orchestre symphonique, ou encore pour une pièce au Théâtre Yiddish, le plus vieux en Europe.

{:}


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *